suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature américaine  / City on fire

City on fire

Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : PLON Date de parution : 11 janvier 2016 Rayon : LITTERATURE AMERICAINE EAN13 / ISBN :

9782259249294

Couverture du livre City on fire - Risk Hallberg Garth - 9782259249294
feuilleter
agrandir
Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

À lire
« Le battage médiatique autour de ce livre a été pour le moins surprenant, compte-tenu du peu d’attention que l’on accorde normalement à un premier roman. Or, quand l’avance versée à l’auteur s’élève à 2 millions de dollars, il est permis de s’attendre à trouver dans ce livre quelque chose qui fasse exception.  Même si la règle ne se vérifie pas systématiquement, cette fois-ci elle ne trompe pas. City on fire est un chef d’œuvre à l’ambition effroyable et qui témoigne d’une maîtrise rarissime, surtout pour un premier roman. Située au beau milieu des années 70, cette immense fresque new-yorkaise décrit la trajectoire de multiples personnages, issus de classes sociales différentes et qui ne tarderont pas à entrer en collision alors qu’une panne d’électricité générale laisse le champ libre à la colère de hordes d’émeutiers incontrôlables. Upper East Side rencontre Brooklyn, l’adolescence apprivoise la froideur de la maturité, les punks ne s’entendent pas sur ce qui doit brûler et l’amour est toujours aussi compliqué, que l’on soit marchand d’art, policier, peintre, journaliste, artificier, courtier, riche ou pauvre. Des vies se racontent et produisent leur propre sens, l’accumulation du vécu génère l’implication et l’attachement nécessaire à l’engloutissement de près de 1000 pages de sublime. Garth Risk Hallberg se révèle autant styliste que fin observateur du genre humain, éclairant de ses métaphores habiles notre compréhension du monde. Voici un auteur qui fera une œuvre. Tout simplement magistral!   »

extrait sélectionné

Le visage devant lui était à peine un visage. Plutôt un tissu d’hématomes, songea Keith. Un sac de porcelaine de Chine, jeté aux taureaux. Il se méprisa. C’était sensé venir plus tard, cette fuite dans la métaphore, cette échappée hors du monde tangible. Il força son esprit à rester immobile, à ne voir que ce qu’il avait sous les yeux. À voir les lignes de points de suture qui se coulaient sous le front recouvert de bandages. À voir les yeux fermés par l’hématome qu’ils avaient provoqué en lui cassant le nez pour passer la canule. À voir la canule elle-même, rayée par l’ombre des stores, comme le drap sur lequel celle-ci reposait, tandis que la pompe soufflait sous le verre, avec la régularité d’un robot, et le gâteau ranci sur la table de chevet. Il y avait une autre canule, opaque celle-là, moins flexible, qui pénétrait dans sa gorge. Son nom, quand il le prononça, résonna trop fort dans la chambre vide, et il craignit que quelqu’un n’accoure. Il savait, dans un sens, qu’il était le méchant. Mais dans l’autre – celui où il était toujours le golden boy dont les actions étaient toutes bonnes a priori – il ne parvenait pas à concevoir ça. Comme il n’était pas réellement parvenu à concevoir, avant de la voir en chair et en os, que la victime des coups de feu, c’était vraiment sa Samantha.

Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : Palmarès 2016 -- Littérature étrangère
Ce livre a été associé à la Vitrine : Désir et littérature
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal