suivez-nous sur Facebook
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature française  / Hiver à Sokcho

Hiver à Sokcho

Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : ZOE Date de parution : 12 septembre 2016 Rayon : LITTERATURE FRANCAISE Format : Broché EAN13 / ISBN :

9782889273416

Couverture du livre Hiver à Sokcho - DUSAPIN Elisa Shua - 9782889273416
feuilleter
agrandir
Disponible sur commande Disponibilite_info
Si ce titre est disponible à Montréal, nous le recevrons dans les 5 jours (week-ends et jours fériés exclus) et vous l’expédierons dès sa réception. Si ce titre n’est pas disponible à Montréal, la commande prendra entre 4 à 6 semaines. Si ce titre est manquant, nous ne pourrons vous l’obtenir que si une réimpression est en cours. Le délai de commande est alors incertain. La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

À lire
« Une jeune coréenne, née d’un père français qu’elle n’a jamais connu, voit échouer un auteur de bande dessinée normand dans une pension de Sokcho où elle travaille. La petite ville sud-coréenne du bord de mer, collée à la frontière avec le Nord ennemi, sommeille sans heurts dans un rude hiver. Elle servira de décor à cette rencontre furtive à la charge émotionnelle forte. Premier roman formidable à l’équilibre parfait entre le doux et le brutal. »

extrait sélectionné

Alourdie par un redoux, la neige s’affalait dans les torrents, faisait ployer les bambous. Jour sans vent. Kerrand marchait dans mes traces, je lui avais prêté les raquettes de Park. Souvent il s’arrêtait, retirait ses gants, effleurait un tronc, un rocher sous la glace, écoutait, avant de remettre ses gants et de poursuivre l’ascension toujours plus lentement.
- L’hiver n’est pas intéressant, me suis-je impatientée. Bientôt les cerisiers vont fleurir, le bambou verdir, il faut les voir au printemps.
- Je ne serai plus là.
Il s’est arrêté encore, a regardé autour de lui.
- J’aime autant comme ça, sans artifices.

Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal