suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature anglaise  / Le docteur est malade

Le docteur est malade

Informations sur demande Disponibilite_info
Contactez votre libraire pour obtenir des informations mises à jour

Éditeur : UGE 10-18 Collection : DOMAINE ETRANGER Date de parution : 19 février 2003 Rayon : LITTERATURE ANGLAISE Format : Poche EAN13 / ISBN :

9782264035592

Couverture du livre Le docteur est malade - BURGESS ANTHONY - 9782264035592
feuilleter
agrandir
Ce qu’en dit l’éditeur
Une galerie de personnages plus pittoresques les uns que les autres, sur fond d’un fabuleux portrait du Londres des années 60. Edwin Spindrift est docteur en philosophie. Mais ce titre ne lui sert à rien dans cet hôpital londonien où il échoue face à d'autres docteurs. « Votre cerveau est atteint » lui disent-ils. Sa tête est alors l'objet de bien curieuses attentions jusqu'à ce que Spindrift « s’évade ». Il part errer dans Londres et rejoint une communauté aussi désaxée que son crâne désormais chauve. En 1959, les médecins annoncèrent la même maladie à Burgess qui, sous le choc, écrivit ce Docteur est malade. Plus qu¹une douleur autobiographique, ce roman offre le carnet d¹esquisses du futur Orange mécanique. Avec le personnage d'Edwin, Burgess descend dans les bas-fonds de la langue, là où l'écrivain la transgresse pour lui donner de nouvelles formes. « Virtuosité du langage, truculence des situations, mépris des convenances et des conventions, puissance comique - ne pas manquer le passage où le héros participe au concours du plus beau crâne chauve - et rythme inouï : tout ce qui fait le coup de patte de l'auteur se trouve là. » Pascal Bertschy, Le Matin Week-end « Auteur puissant et prolifique, Anthony Burgess s’est lancé dans l’écriture, en 1959, quand les médecins lui ont annoncé qu’il était atteint d’une tumeur au cerveau et qu’il ne lui restait plus qu’une année à vivre. Voulant laisser à sa femme de quoi « voir venir », il s’est plongé dans l’écriture. Résultat : une longue série de succès, et plus de trente années de sursis ! Il n’est pas impossible que son formidable humour ait contribué à lui rendre la santé. Humour constamment présent dans Le Docteur est malade, qui appartient à sa première période et prend pour point de départ l’autobiographie. L’antihéros, Edwin Spindrift (mot qui signifie écume qui dérive de la mer), se retrouve à l’hôpital où il va subir une opération du cerveau. Docteur en linguistique, socialement et intellectuellement « arrivé », c’est pourtant un personnage aussi inconsistant que son patronyme : cérébral et impuissant, il voit son épouse le tromper abondamment pour finir par le quitter. Obsédé par la matière pointilleuse qu’il enseigne à l’université, il est incapable de répondre à la question : « Dites-moi ce que vous voulez faire de votre vie ». En partie lucide, il lui arrive de s’interroger lui-même : « Était-il un complet imbécile ? » Reflet d’un type humain courant à peine caricaturé, Edwin s’évade - ou bien rêve qu’il s’évade de l’hôpital - et se retrouve embringué dans une série d’aventures rocambolesques et farfelues, à l’image d’une vie livrée au hasard et à l’absurde. Point fort : un irrésistible comique des situations, et une autodérision que les « British » ont beaucoup cultivée mais que tout un chacun peut apprécier. » Henriette Sarraseca, RFI Hebdo
Biographie
Né en 1917 à Manchester, Anthony Burgess a étudié la linguistique et la littérature avant de servir dans l'armée de 1940 à 1946.
Enseignant en Angleterre et en Malaisie, Burgess a d'abord été compositeur. Auteur de deux symphonies, de sonates et de concertos, il ne se tourne que tardivement vers l'écriture : en 1956, sa vie en Malaisie lui inspire une trilogie satirique sur le colonialisme. Quand, en 1959, les médecins croient lui découvrir une tumeur au cerveau, la carrière littéraire de Burgess s'accélère : en une année, il publie cinq romans et gardera toujours un rythme d'écriture très soutenu.
On lui doit plusieurs volumes de critique littéraire, divers essais sur Joyce et Shakespeare, des articles de journaux et une vingtaine de romans souvent cruels et caustiques comme L'Orange mécanique, son chef-d'oeuvre magistralement adapté au cinéma en 1971 par Stanley Kubrick, ainsi que Le Testament de l'orange et L'Homme de Nazareth. Burgess meurt en 1983, laissant une oeuvre originale où contestation violente et conservatisme s'entremêlent avec brio.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Lambeau (Le) - Lançon Philippe - 9782072689079 version électronique disponible
    Lambeau (Le) Lançon Philippe 37,95 $
  2. Couverture du livre N'essuie jamais de larmes sans gants - GARDELL JONAS - 9782896943876 version électronique disponible
    N'essuie jamais de larmes sans gants GARDELL JONAS 22,95 $
  3. Couverture du livre Vers la beauté - FOENKINOS DAVID - 9782072784873 version électronique disponible
    Vers la beauté FOENKINOS DAVID 31,95 $
  4. Couverture du livre Qui a tué mon père - Louis Édouard - 9782021399431 version électronique disponible
    Qui a tué mon père Louis Édouard 19,95 $
  5. Couverture du livre Chute des frères Lehman (La) - Massini Stefano - 9782211235136 version électronique disponible
    Chute des frères Lehman (La) Massini Stefano 42,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2019 - Gallimard Montréal