suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature française  / Quelqu'un s'approche

Quelqu'un s'approche

Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : VERDIER Collection : POCHE Date de parution : 30 mai 2016 Rayon : LITTERATURE FRANCAISE Format : Poche EAN13 / ISBN :

9782864328698

Couverture du livre Quelqu'un s'approche - RIBOULET MATHIEU - 9782864328698
feuilleter
agrandir
Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

À lire
« Les romanciers de l’intime, les sondeurs de signes infimes et autres chercheurs de fulgurances n’ont pas tous le même talent que celui que déploie ici Mathieu Riboulet. Quelqu’un s’approche, c’est d’abord une radiographie poétique du monde rural que l’auteur tend presque secrètement à son lecteur. En l’auscultant plus attentivement, dans un moment qui ne peut se partager, on y découvre en filigrane amour et désir se mêlant aux coutumes ancestrales. Modernité et tradition, pour ne pas s’entrechoquer trop durement, en viennent à flirter. Peu à peu, les parages du narrateur et les personnages qui les peuplent s’interprètent (tout en s’en trouvant souvent faussés et réinterprétés, suivant le mouvement de ressac perpétuel de la pensée). De moins en moins rationnelle, la lecture du monde du narrateur s’imprègne de la fureur de l’orage, du mystère du rituel et de l’étrangeté de la prophétie réalisée. Voilà un livre qui donne envie de savourer l’agencement de chaque signe et de chaque mot, de réaliser tout le soin et le talent qui font un tel style. Bonus pour cette édition en poche, une nouvelle postface particulièrement éclairante de Martin Hervé. »

extrait sélectionné

J’ai dit sa douceur teintée d’effacement : il se déplaçait toujours avec l’ensemble de ses zones d’ombre, chez lui, aux champs, dans les bois, les granges, les étables, sur les routes, à l’église, auprès des parents, des alliés, des amis, toujours prompt au partage du vin, en tous points mesuré, équitable et discret, fier en fin de compte de ses trois enfants dont aucun n’avait respecté l’ordre qu’il avait assigné aux choses par simple respect des usages, lesquels commençaient à fléchir sans qu’il s’en rende vraiment compte, qui semblaient s’être même ingéniés à échanger leurs places, à surgir où nul ne les attendait, l’aîné immergé dans des langues quasi-orientales, là-haut à Paris, parfois même plus au nord, le cadet reprenant – reprenant la terre, les bêtes, la sueur, auxquelles Étienne avait tourné le dos -, et la fille, à Limoges, avec ses études de pharmacie et la stabilité d’une vie citadine, qui avait, elle aussi, décliné l’offre de reprise du destin, forcé la chance, tenu bon.

Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : Désir et littérature
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal