suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Relations. No. 790, Mai-Juin 2017

Relations. No. 790, Mai-Juin 2017

Amériques : la longue marche des peuples autochtones

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Éditeur : Centre justice et foi Date de parution : 12 mai 2017 EAN13 / ISBN :

9782924346266

Couverture du livre Relations. No. 790, Mai-Juin 2017 - LAMBERT MICHEL - 9782924346266
feuilleter
agrandir
À télécharger Disponibilite_info
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
Les peuples autochtones des Amériques résistent depuis des siècles à la dépossession, à l’assimilation et à la violence coloniale sous toutes ses formes. Ces dernières années, leurs luttes ont toutefois pris une ampleur inédite à la faveur de nouvelles convergences à l’échelle continentale, dans un contexte de mondialisation et de crise écologique. Du Québec au Canada en passant par les États-Unis, le Mexique, l’Amérique centrale et la région andine, elles s’enracinent dans des revendications territoriales, politiques, écologiques, culturelles et spirituelles qui cherchent à rompre avec le colonialisme. Le dossier thématique de ce numéro en propose un survol nous incitant à décoloniser notre regard et à repenser notre modernité occidentale capitaliste. À lire aussi dans ce numéro: un débat entre Dominique Payette et Simon Tremblay-Pepin sur la notion de «post-vérité» ou de vérité «postfactuelle»; une réflexion sur la souveraineté régionale et municipale signée Roméo Bouchard; une analyse sur les bioplastiques compostables; la chronique poétique de Rodney Saint-Éloi et le Carnet de Catherine Mavrikakis, entre autres.
Biographie
Sociologue de profession, Jacques B. Gélinas a été coopérant en Amérique latine, professeur en sociologie du développement et cadre au ministère des Relations internationales du Québec, il est aujourd'hui essayiste, conférencier et membre actif du conseil scientifique d’ATTAC-Québec. Il est l’auteur de "Et si le Tiers Monde s'autofinançait?", "La globalisation du monde: laisser faire ou faire?", "Dictionnaire critique de la globalisation", et il a collaboré au livre collectif d’ATTAC-Québec, "Où va notre argent? Une fiscalité pour les riches", tous publiés aux Éditions Écosociété.
Présenter Dominique Payette n’est pas une mince affaire ! Cette femme dynamique réussit ce qu’elle entreprend. Qui ne la connaît pas ? Qui ne reconnaît pas sa voix ? Journaliste de talent, Dominique Payette a travaillé et travaille encore pour la télévision, la radio et la presse écrite. L’émission radiophonique 275 Allô qu’elle consacre quotidiennement aux enfants est une grande réussite. Ils sont plus que de simples « jeunes » quand elle leur parle. Ils deviennent de véritables personnes qu’elle refuse d’infantiliser. Elle les comprend comme si elle avait leur âge et les aime comme s’ils étaient les siens. Dominique Payette voyage et voyage encore. Kenya, Philippines, Bulgarie… chaque destination fait désormais partie du bagage de cette femme qui n’a pas froid aux yeux. Yvon Brochu, directeur de collection des romans chez Dominique et compagnie, a fait appel à elle pour notre plus grand bonheur. Accepterait-elle de partager par écrit son expérience avec les jeunes lecteurs ? Accepterait-elle de confier ce qui la touche vraiment ? La réponse a été positive et le résultat est un succès. Dans Un été aux couleurs d’Afrique, le message est clair : quelles que soient leurs origines, les enfants ont davantage de points en communs que de différences ! Les personnages de Dominique Payette sont très attachants. Deux jeunes enfants noirs d’origine africaine se soutiennent pour accepter leur solitude. Ils ont de plus une grand-mère à qui la petite fille écrit pour raconter sa tristesse. Nous avons tous besoin des autres : évitons de vivre dans notre petite bulle ou dans un quotidien sans surprises, dit l’auteure en filigrane. Apprenons à découvrir ce qui reste invisible aux yeux ! Voilà une belle histoire à faire lire aux parents. Voilà une belle leçon que l’on ne répétera sans doute jamais assez. À quand la prochaine ?
Simon Tremblay-Pepin est chercheur et responsable des communications à l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS), et consultant en relations publiques. Après des études en journalisme et un bref passage comme journaliste dans les «grands» médias, il a été pendant dix ans corédacteur en chef du mensuel satirique Le Couac.
D’origine anishnabe (algonquine), Widia Larivière est militante féministe pour les droits de la personne et ceux des peuples autochtones. Elle a travaillé pendant plus de huit ans pour Femmes autochtones du Québec et est l’une des co-initiatrices de la mobilisation québécoise du mouvement Idle No More. En 2015, elle a cofondé Mikana, une organisation de sensibilisation aux réalités autochtones. Elle est également cinéaste et auteure. Photo Nessa Ghassemi-Bakhtiari.
Pierre Beaucage a enseigné au département d’anthropologie de l’Université de Montréal et à l’Institut d’histoire et de science de l’Université de Valencia (Espagne). Il a effectué de nombreuses recherches dans les champs de l’anthropologie économique, de l’ethnohistoire et de l’ethnoscience. Il est également reconnu pour la constance et la profondeur de son engagement en faveur des droits des peuples autochtones des Amériques.
Innue de Pessamit, Natasha Canapé Fontaine est poète, slameuse, peintre, comédienne et militante pour les droits autochtones. Elle est l’auteure de N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures (Prix de poésie de la Société des Écrivains francophones d’Amérique 2013), de Manifeste Assi (2014) et de Bleuets et abricots (2016), tous publiés chez Mémoire d’encrier.
Roméo Bouchard est diplômé de philosophie, de théologie, d’histoire et de sciences politiques. Tour à tour journaliste, agriculteur biologique, enseignant, militant actif, cofondateur et ex-président de l’Union paysanne, il a publié, aux Éditions Écosociété, «Plaidoyer pour une agriculture paysanne», «L’éolien. Pour qui souffle le vent?» et «La reconquête du Québec. Esdras Minville et le modèle gaspésien». Né au Lac-Saint-Jean, il vit depuis de nombreuses années dans le Bas-du-Fleuve.
Jean Bédard est un philosophe, un écrivain et un intervenant social qui s'intéresse aux femmes et aux hommes qui ont marqué l'histoire, qui vivent pleinement leur expérience spirituelle, qui sont à la fois des personnes d'intelligence et de lucidité en plus d'être des personnes engagées intérieurement et politiquement.
Catherine Mavrikakis est née à Chicago en 1961 et vit à Montréal depuis toujours. Elle est l'auteure de quatre romans et d'un oratorio, Omaha Beach (2008). Son plus récent livre, le retentissant Ciel de Bay City, lui a valu le Grand Prix de la Ville de Montréal en 2008. http://catherinemavrikakis.com/
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Une affection rare - Lemieux Catherine - 9782897419998
    Une affection rare Lemieux Catherine 23,95 $
  2. Couverture du livre Uiesh, Quelque part - Bacon Joséphine - 9782897125417 version électronique disponible
    Uiesh, Quelque part Bacon Joséphine 17,00 $
  3. Couverture du livre Mykonos - DUHAMEL-NOYER OLGA - 9782924666586 version électronique disponible
    Mykonos DUHAMEL-NOYER OLGA 19,95 $
  4. Couverture du livre Chute des frères Lehman (La) - Massini Stefano - 9782211235136 version électronique disponible
    Chute des frères Lehman (La) Massini Stefano 42,95 $
  5. Couverture du livre Dix-sept ans - FOTTORINO ERIC - 9782070141128
    Dix-sept ans FOTTORINO ERIC 34,95 $

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2018 - Gallimard Montréal