suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Littérature  / Littérature américaine  / Seigneur des porcheries (Le)

Seigneur des porcheries (Le)

Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

Éditeur : GALLIMARD Collection : Folio Date de parution : 15 novembre 2000 Rayon : LITTERATURE AMERICAINE Format : Poche EAN13 / ISBN :

9782070414734

Couverture du livre Seigneur des porcheries (Le) - EGOLF TRISTAN - 9782070414734
feuilleter
agrandir
Disponible en librairie Disponibilite_info
Nous vous expédierons votre commande dès son traitement (week-ends et jours fériés exclus). La date de livraison dépend du délai d'acheminement de la poste, qui varie selon la destination. Pour une livraison au Québec, le délai habituel est de un à trois jours.

À lire
« Baker, Midwest profond, ses rednecks, son racisme latent, sa bigoterie. Au coeur de l'histoire, John Kaltenbrunner, enfant du pays, humilié, rejeté traqué puis finalement, assiégé par ses "pairs". Après une absence de quelques années, il revient au pays pour assouvir une grandiose et inoubliable vengeance. Long et dense roman qui se niche entre Steinbeck et Palahniuk, la construction crescendo de cette vengeance est cathartique et hilarante, couronné par un final dantesque. »

extrait sélectionné

À l'âge de dix-neuf ans, il se retrouva seul et inconnu dans une ville qui ne l'avait jamais reconnu pour un de ses fils. Ce fut le véritable début de sa vie à Baker. Il s'installa dans un placard de Geiger Avenue, trouva un boulot à l'usine de volailles, et commença à travailler, boire, remuer des idées noires et faire ribote parallèlement au reste des gens du cru. Alors commença la longue initiation empirique du harnois du Cumberland, qui lui ferait escalader avec une lenteur de tortue l'échelle communautaire à partir de son échelon le plus bas.

Ce qu’en dit l’éditeur
Ce premier roman singulier commence avec la mort d'un mammouth à l'ère glaciaire et finit par une burlesque chasse au porc lors d'un enterrement dans le Midwest d'aujourd'hui. Entre-temps, on aura assisté à deux inondations, à quatorze bagarres, à trois incendies criminels, à une émeute dans une mairie, à une tornade dévastatrice et à l'invasion de méthodistes déchaînés ; on aura suivi la révolte d'une équipe d'éboueurs et vu comment un match de basket se transforme en cataclysme.
Tout se passe dans la petite ville de Baker, sinistre bourgade du Midwest ravagée par l'inceste, l'alcoolisme, la violence aveugle, le racisme et la bigoterie. Au centre des événements, John Kaltenbrunner, un enfant du pays, en butte à toutes les vexations, animé par une juste rancoeur. Comment John se vengera-t-il de la communauté qui l'a exclu ? Jusqu'où des années de désespoir silencieux peuvent-elles conduire un être en apparence raisonnable ?
Dans un style flamboyant, Le seigneur des porcheries retrace l'histoire de cette vengeance, telle qu'elle est contée, après la mort de John, par un des «humiliés et offensés» qu'il défendait.
Biographie
Né en 1971 en Pennsylvanie, Tristan Egolf avait fait irruption sur la scène littéraire en 1998 avec Le seigneur des porcheries, publié d'abord en France.
Ce premier roman fulgurant fut suivi du méconnu Jupons et violons. Kornwolf était sur le point de paraître lorsque Tristan Egolf a choisi de mettre fin à ses jours, en 2005.
Du même auteur
Ce livre a été associé à la Vitrine : Plein feu sur les choix de Rémi
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente

Logo_gallimard_footer
Paprika
© 2001-2017 - Gallimard Montréal