🔎 suivez-nous sur Facebook Instagram
english

Accueil  / Catalogue  / Frontières. Mort, jeux vidéo et mondes virtuels (vol. 28 no. 2, 2016-2017)

Frontières. Mort, jeux vidéo et mondes virtuels (vol. 28 no. 2, 2016-2017)

, , , , , , , ,

À télécharger
À télécharger

Éditeur : Université du Québec à Montréal - Frontières Date de parution : 10 décembre 2019 EAN13 / ISBN :

9782924954119

Couverture du livre Frontières. Mort, jeux vidéo et mondes virtuels (vol. 28 no. 2,  2016-2017) - ERNST GILLES - 9782924954119
feuilleter
agrandir
À télécharger
À télécharger

Ce qu’en dit l’éditeur
Pour aborder les diverses formes que peut prendre la mort dans les jeux vidéo comme un phénomène unitaire que, faute de disposer comme en allemand du neutre (das Tode, « ce qui est mort ») ou de pouvoir inventer un terme spécifique, nous nommerons simplement : la mort, nous retenons trois lignes de force qui sont autant de pistes de lecture. Nous les donnons ci-après en ordre croissant d’importance. Il faut, disons-nous, préciser le rôle des jeux vidéo en tant que spectacles mettant en scène ce phénomène. Leur existence est certes encore trop récente et leur évolution trop rapide pour qu’il soit possible d’établir à leur sujet un bilan définitif. Tout ce qui va suivre n’a donc qu’un caractère provisoire, voire hypothétique. La première ligne de force remonte à l’origine des jeux. Elle a trait à l’effet moral et/ou psychologique exercé sur de jeunes joueurs par la violence mortifère. La seconde incline à voir dans les jeux, préalablement resitués dans le contexte plus global d’une culture de la mort maintenue, le possible reflet de certaines angoisses mortifères de la société actuelle. Quant à la dernière, d’ordre purement technique, elle consiste à souligner deux points dans les jeux vidéo : une visualisation renforcée et, ceci découlant de cela, le nouveau rôle conféré au joueur, passé du statut de spectateur à celui d’acteur. Si les deux premières lignes de force restent sujettes à débat ou demandent à être confirmées, la dernière repose en revanche sur un fait nouveau.
Biographie
En plus d’être des amoureuses, Julie Boulanger et Amélie Paquet pratiquent depuis belle lurette l’écriture à quatre mains. Elles ont tenu de 2006 à 2013 le blogue Albertine retrouvée. Récits d’une catin cérébrale et ont publié l’essai féministe Le bal des absentes (La Mèche, 2017). Si l’une fut autrefois entremetteuse pour un site de rencontres et l’autre chargée de cours à l’université, elles enseignent désormais toutes deux la littérature au collège. Albertine ou La férocité des orchidées est leur premier roman.
Du même auteur
Recherche
Recherche détaillée
Catalogue
Livraison gratuite
Certificats cadeaux
Top 5 - meilleure vente
  1. Couverture du livre Chroniques de jeunesse - DELISLE GUY - 9782924049914 version électronique disponible
    Chroniques de jeunesse DELISLE GUY 24,95 $
  2. Couverture du livre Familia grande (La) - Kouchner Camille - 9782021472660
    Familia grande (La) Kouchner Camille 36,95 $
  3. Couverture du livre Mémoire est une corde de bois d'allumage (La) - Pinette Benoit - 9782924898918 version électronique disponible
    Mémoire est une corde de bois d'allumage (La) Pinette Benoit 19,95 $
  4. Couverture du livre Reconstruction du paradis (La) - LALONDE ROBERT - 9782764626559 version électronique disponible
    Reconstruction du paradis (La) LALONDE ROBERT 19,95 $
  5. Couverture du livre Serge - REZA YASMINA - 9782080235930 version électronique disponible
    Serge REZA YASMINA 34,95 $


© 2001-2021 - Gallimard Montréal